votre trésorerie

La fin du « Zéro charges jeunes TPE »

 

Crée le 19 janvier 2012, cette mesure destinée aux entreprises de moins de 10 salariés a pourtant permis l’embauche, d’après Pôle Emploi,  de plus de 70 000 jeunes en moins de 6 mois. Elle a pris fin le 17 juillet 2012.

A chaque embauche d’un jeune de moins de 26 ans, l’entreprise touchait une compensation financière se situant entre le Smic et 1.6 Smic.

Etaient concernés tous types de contrats à temps plein ou partiel d’une durée supérieure à 1 mois à l’exclusion des contrats d’intérim et d’apprentissage.

Les seules conditions étaient outre d’avoir moins de 10 salariés, ne pas avoir procédé à un licenciement économique pour le même poste dans les 6 mois précédent l’embauche, ni avoir rompu un contrat de travail avec le même salarié, sauf en cas de priorité de réembauche.

Il est à noter que la suppression de cette mesure intervient alors que le nombre de demandeurs d’emplois de moins de 25 ans vient de repartir à la hausse.